Lève-tôt

IMG_5296Probablement parce que le sujet est très l’air du temps, jamais on ne m’a autant demandé comment je faisais pour me lever si tôt le matin. Je dois bien l’avouer, je n’ai aucun mérite, je me suis toujours levée tôt. Je suis du matin. Quelle chance hein?

Même si me lever tôt m’est naturel (même si sur la photo de cet été, on constate un décalage capillaire certain), voici quelques-unes des choses qui peuvent vous aider vous aussi à avoir cette heure supplémentaire qui change tout:

On se prépare

  • La veille, surtout si vous n’êtes pas du matin, préparez vos habits et votre sac, faites-vous un petit déj en kit qu’il n’y aura plus qu’à emporter ou à consommer
  • Décidez ce que vous allez faire de ce temps. Je médite, puis je peux faire un peu de sport, ou je règle mes paiements, j’écris, je pars travailler tôt pour finir tôt, … J’ai une heure de plus que les autres, alors j’en profite. Il faut que cette heure gagnée aie du sens

On crée une bulle

  • Un bon sommeil passe par une chambre agréable, aérée, une bulle, et un lit confortable
  • Toujours dans la même veine, vérifiez si vous dormez bien, apnée du sommeil et cie
  • Si votre problème est l’endormissement, la régularité peut être une clé. Se coucher à la même heure entraîne le corps dans une habitude
  • Aucun appareil branché durant la nuit dans votre chambre. Pour ma part, j’éteins tout, tél, ordi,…
  • Pas d’écran 1 heure avant de dormir. Faites autre chose

 On se lève en douceur

  • Première chose, on s’étire, on allume la lumière. En hiver, c’est important
  • Trouvez votre récompense. Machine à café avec timer pour que votre café soit prêt tout chaud au saut du lit. Réveil avec une lumière graduelle. Radio réveil. Bref, comme au coucher, on a besoin d’un rituel au réveil
  • Si vous n’avez pas l’habitude de vous lever tôt, faites-le graduellement. D’abord à 7h, puis 6h45, 6h30 et ainsi de suite

 On est comme on est, et c’est parfait

Surtout, si ça ne vous est pas naturel et que vous n’en avez pas l’utilité, alors pourquoi vous forcer… Restez tel que vous êtes, respectez vos rythmes naturels, tout ce que je fais le matin, vous pouvez le faire le soir! Si demain la tendance est au coucher tardif, je vous garantis que je ne vais pas la suivre.

 

 

Trouvez ce qui vous fait vibrer

Je vous avais proposé de répondre à ces questions : Quand vous sentez-vous vibrer ? Que faites-vous qui vous rende fier ? Qu’attendez-vous avec impatience ? Dans un article précédent. Histoire de trouver ce qui vous rendait heureux. A présent, il s’agit semer ces joies, petites et grandes, dans votre quotidien. J’exemple de suite (et oui, exempler est un verbe. Sur ce blog) :

  • J’aime ce qui est beau. Pas parfait, mais beau à mes yeux. Au travail, je suis toujours vers une fenêtre. Parce que contempler les nuages me fait du bien. Ça m’inspire, ça me recharge. Si je peux contempler deux minutes, alors je remplis mon verre pour l’heure qui suit.
  • Je rentre à pied aussi, le mouvement mécanique de la marche me détend, le chemin n’est jamais pareil, et j’ai plein de choix.
  • Ou encore, quand je démarre un projet, je m’assure qu’une partie du résultat final, même petite, ne dépendra que de moi. Cette partie, je m’assurerai qu’elle soit bien faite, qu’elle soit harmonieuse et agréable à regarder. Concentrée là-dessus, le reste ne sera que les briques pour arriver à ce résultat final qui satisfera mon sens du beau, et l’effort s’en trouvera amoindri.
  • Cet été, j’ai décidé de ne pas partir. Trop cher, trop de gens, tout me semblait compliqué. J’ai cherché ce qui me plaisait dans l’idée de partir, ce que je cherchais. pissenlitsPlus de bleu et m’émerveiller sont les deux souhaits qui ressortaient. J’ai passé mes trois semaines de vacances au lac, à la piscine ou à regarder le ciel. Et j’ai accordé mon attention aux petites choses, applaudi mentalement le pissenlit qui perce dans le béton en bas de chez moi et rendu possible les rencontres de cinq minutes.

C’est la combinaison entre ce que vous choisissez de regarder et ce que vous cultivez qui mettra de la magie dans votre quotidien.

Trouvez ce qui vous fait vibrer, mettez-en un peu partout et ça changera vos perspectives.

Amitiés à jardiner

Cette semaine, une amie m’a écrit une lettre très personnelle, qui me racontait. Cette lettre a d’autant plus de valeur que cette amie qui me l’a écrite, Elena, me connait depuis 25 ans, et me connait bien. Au passage, je continue à m’étonner que le temps qui passe ait si mauvaise réputation ; il permet par exemple aux amitiés d’être éprouvées et savourées des années durant. Le contenu, je le garde pour moi, pour nous. L’initiative, gratuite et généreuse, m’a touchée. Quel joli cadeau elle m’a fait là, alors mon conseil qui vaut de l’or cette semaine m’a été directement inspiré d’Elena :  Cultivez vos amitiés Lire la suite

Le jugement

Aaaah juger, puis critiquer, c’est tellement jouissif. Le problème, c’est quand ça vous revient en boomerang. Bon, on ne va pas essayer d’arrêter totalement de juger les autres, voir même de se juger soi-même, cependant peut-être qu’introduire un peu de bienveillance là-dedans permettrait au café d’être moins amer (???? Je fais ce que je peux avec les métaphores). Lire la suite

Comment j’accueille un compliment?

Mal, souvent. Y a 15 minutes, une collègue au passage « Dis donc, t’es toute belle aujourd’hui! »  Moue dubitative. Je réfléchis, pour savoir ce que j’ai fait de spécial et pouvoir le reproduire. Du coup, elle bafouille. « Pas juste aujourd’hui, non, les autres jours aussi mais aujourd’hui, y a un truc… t’es bien aussi les autres jours… » En voilà une qui ne me fera plus de compliment. Lire la suite