Comment tu te ressources?

Hier, je ne sais pas exactement pourquoi et dans le fond, c’est pas si important de savoir, je me suis sentie partagée, pas tranquille, un peu surexcitée, brouillon, avec une énergie mal canalisée. J’ai ri un peu trop fort, parlé vite, mangé sans noter le goût, eu le souffle court et peu réussi à fixer mon attention. Quelque chose n’était pas à sa place. Je veux dire en plus de mes cheveux, ils ne sont jamais en place. A la fin de la journée, j’ai pris un moment avant de rentrer, je me suis baladée et je me suis arrêtée pour regarder un couple de corneilles, encore actives malgré la nuit, qui se partageaient un sac plein de restes de nourriture. A tour de rôle, l’une montait la garde pendant que l’autre prélevait un morceau, et sautillait pour le manger un mètre plus loin. J’avais froid, mais ça valait la peine, car à observer cette scène de vie ordinaire, je me suis apaisée. Je me suis enfin sentie en contact avec moi.

cold dark eerie environment

Je suis plus introvertie qu’extravertie, ces deux parties cohabitant en général avec bonheur, chacune prenant son rôle quand c’est adéquat. Quand je donne un cours, pour l’animation, je peux compter sur celle qui parle fort, qui est solaire et qui rassemble. Et lorsque je coache, celle qui établi une connexion profonde avec le Monde est toujours là.
Elle a pris du temps, cette cohabitation harmonieuse: celle qui fait du bruit avait tendance a occuper pas mal de place, on la valorisait. C’est bien plus fun d’avoir une enfant pleine d’humour, un clown dans la famille. C’est plus simple aussi adolescente pour la vie en société, l’extraversion est synonyme d’énergie, d’entrain, et de codes communs facilement reconnaissables. Puis, au début de ma vingtaine, j’ai éprouvé un vrai besoin de solitude. J’ai pris un job en face de mon appartement, et j’allais de mon job à mon appart, sans aucun autre contact à part les clients et mon chat durant 5 mois. Ce moment privilégié m’a permis de me reconnecter profondément, de donner sa pleine et entière place à cette introversion, et de lui reconnaître sa valeur primordiale.

Et toi?
Je crois qu’on est tous partagés entre ces deux tendances, l’introversion et l’extraversion, qu’elles s’expriment en des proportions diverses chez chacun, et de manières différentes.
Comment te ressources-tu, avec les gens, ou avec toi-même? Quand tu as passé du temps agréable avec un groupe de personnes, connaissances ou amis, ça t’a pris de l’énergie ou ça a rechargé tes batteries? C’est important de savoir où est ta source, pour une question d’équilibre intérieur, et d’harmonie avec ton entourage.

Si ta nature intime est l’introversion, mais que ta vie est faite de contacts constants, tu peux te sentir déséquilibré, insatisfait, fatigué même si ces contacts sont sympathiques. Alors qu’un extraverti sera gonflé à bloc, tu as carrément le droit de te sentir un peu vidé après un après-midi d’intense partage avec tes plus proches amis! Rien ne cloche chez toi, tu as simplement besoin de te ressourcer différemment.

Je te laisse avec cette pensée, si ça t’a parlé, laisse-la vivre un peu et vois ce qui se passe.

Et si tu as besoin de comprendre un peu plus de ça, fais-toi accompagner par … moi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s