J’ai suivi le cours MBSR…quasi

Je me suis inscrite à la formation de méditation en pleine conscience sur 8 semaines. 1er jour, rapide présentation, de l’administratif, deux méditations et du discours de développement personnel. 2h30, 1h15 de méditation, 1h15 de blabla. Je m’ennuie.

meditation ann krogerLe propos est de nous faire cheminer, peu à peu, nous amener à considérer nos pensées parasites, réaliser quels sont nos mécanismes, nos croyances limitantes et tutti quanti. Certes, je m’ennuie, parce que je suis déjà passée par là, plusieurs fois, depuis longtemps. Aussi, il n’y a pas une réelle implication du groupe, même si quelques questions sont posées, le cadre n’est pas propice à la discussion ouverte, c’est au mieux un ping-pong avec l’enseignant. Je vois déjà bien le chemin+pas de nouveautés amenées par une dynamique de groupe= résultat plat. Enfin, même si ce n’est pas le cœur du problème, la salle est située à côté d’un club, le premier scan corporel s’est fait sur « Italiano vero » en fond sonore alors que j’étais dans mon genou et, comme dans toute salle de yoga lambda, les tapis sentent des pieds. Pour 600.-, et 17 participants, on peut espérer une salle qui sent le propre (la rose, la mandarine mais pas les pieds), un enseignant qui anime en s’appuyant sur les ressources de chacun.

Et un bonjour
Quand j’entre dans la salle, la 2e fois, je lance un-deux « bonjour » et je sens que ce n’est pas l’idée du tout. Le formateur ne salue pas, il installe les tapis, il s’installe lui, ferme ses yeux et sans indiquer quoi que ce soit, semble méditer. Je suis un peu procédurière, mais « bonjour, installez-vous, je vous propose de fermer les yeux 5 minutes pour débuter », c’est pas non plus trop demander… ?
« Nadia, tu peux peut-être apprendre quand même. Tu peux persévérer et découvrir des choses, reste », m’a suggéré une petite voix. La même petite voix qui dit : « Il est sympa, même si tu n’as pas la petite étincelle, essaie » et des semaines après, je ne sais plus comment m’en débarrasser. Bref, je suis restée, 5 cours et un samedi entier.

L’illumination
sans-titreC’était plutôt chouette le samedi à la campagne en silence, à part l’immobilité qui fait mal-au cuisses, au dos, aux cheveux- c’était intéressant de méditer aussi longtemps et sans tout le discours autour, ni l’odeur des pieds. D’ailleurs, ce samedi-là, j’ai eu une révélation, en méditant : « Mais qu’est-ce que tu fais ici ? ». Euh… c’est la petite voix qui m’a dit … C’est vrai, dans le fond, je n’ai pas besoin d’aller quelque part m’ennuyer pour apprendre, je n’ai jamais rien appris en m’ennuyant mais en m’amusant, et je médite très bien toute seule.

J’ai donc arrêté le programme. Est-ce que je le recommande ? Probablement, si vous êtes stressé, cependant renseignez-vous sur le lieu, l’enseignant et l’enseignement trouvez quelqu’un qui vous corresponde. Sinon, il y a ça, et c’est très bien!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s