Le flow, trois questions

Le flow tel que décrit par le psychologue Mihaly Csíkszentmihályi, en résumé  : ce qu’on ressent quand on est si absorbé par une tâche qu’on en oublie de manger ou de dormir. L’activité doit avoir des objectifs clairs et obtenir un feedback, ça demande une concentration intense et focalisée sur le moment présent, une fusion de l’action et de la conscience, une perte de la conscience de soi réflexive, un sentiment de contrôle personnel sur la situation ou l’activité, une distorsion de l’expérience temporelle, une expérience de l’activité comme intrinsèquement gratifiante, appelée expérience autotélique. Easy…??experience-optimale-csikszentmihalyi

Well, ça n’arrive pas tous les jours, et lorsqu’il s’agit d’augmenter sa part quotidienne de joie, la traduction soft pourrait se résumer ainsi : plus on est engagé dans notre activité, plus on fait appel à nos capacité intrinsèques, plus on est motivés et performants.

Quand vous sentez-vous vibrer ? Que faites-vous qui vous rende fier ? Qu’attendez-vous avec impatience ?
Posez-vous ces trois questions, répondez-y et notez les similarités entre les réponses. Ces intersections sont vous. C’est là où votre talent s’exprime le mieux. Vous faites à ce moment-là ce pour quoi vous êtes fabriqués.
Comme nous n’avons pas tous l’opportunité immédiate de travailler dans Le domaine qui nous passionne, je vous proposerai quelques trucs pour optimiser votre expérience à votre job actuel. Bientôt. Promis.

Une réflexion sur “Le flow, trois questions

  1. Pingback: Trouvez ce qui vous fait vibrer | nadia kara

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s